+




Protection anti-effraction

COMMENT SE PASSE UN CAMBRIOLAGE ?

Dans plus d'1/3 des cas, les cambriolages se déroulent très probablement pendant la journée. Le plus souvent (2/3), les cambrioleurs entrent par les fenêtres faciles à atteindre, les portes-fenêtres (portes de balcon ou de terrasse) et les portes.

 

LA PROTECTION ANTI-EFFRACTION EST EFFICACE !

Le temps joue un rôle décisif lors des cambriolages. Afin de se protéger efficacement contre l'effraction, il suffit de prendre en considération la manière dont la plupart des cambriolages sont commis : la vaste majorité des malfaiteurs cherche l'accès le plus simple et le plus rapide pour minimiser le risque d'être découverts. Si la tentative de cambriolage prend trop de temps, ils baissent souvent les bras. Il suffit fréquemment de ne laisser aucune chance à un cambrioleur pendant quelques minutes pour le dissuader. Ce facteur est bien entendu extrêmement déterminant - plus le temps passe, plus les risques de détection augmentent. Tout dépend des circonstances particulières. L'implémentation d'une technique de sécurité appropriée, par ex. la sécurisation des portes et des fenêtres, permet de repousser les cambrioleurs si elle parvient à retarder suffisamment longtemps les assaillants.

 

CONCEPT DE SÉCURITÉ. À QUOI FAUT-IL PENSER ?

Règle d'or à suivre pour la sécurisation des bâtiments : la protection mécanique de base d'un bâtiment représente le fondement du concept de sécurité. La surveillance électronique et les dispositifs d'alarme peuvent uniquement compléter la protection mécanique, mais pas la remplacer. En effet, la protection anti-effraction mécanique retarde énormément les assaillants. C'est pourquoi les experts de la police préconisent d'assurer en premier lieu la protection mécanique d'un bâtiment. Les points les plus sensibles sont avant tout les endroits auxquels les cambrioleurs peuvent pénétrer dans le bâtiment. Plus précisément : les fenêtres, les portes de terrasse, les portes d'entrée, les portes de service ou de cave, les portes de garage ainsi que les fenêtres de cave.

 

PLANIFICATION DE LA PROTECTION ANTI-EFFRACTION :

Porte de terrasse / de balcon : une porte de terrasse ou de balcon n'est pas vraiment une porte au sens classique du terme, mais plutôt une grande fenêtre. Si elle n'est pas sécurisée, les cambrioleurs peuvent l'ouvrir en quelques secondes. On comprend donc pourquoi elles font le bonheur des cambrioleurs. Par ailleurs, les portes de balcon sont souvent relativement dissimulées et faciles à atteindre.

En votre absence ou pendant la nuit, ne laissez jamais les fenêtres et les portes de terrasse en position basculée et procurez-vous de nouvelles portes et fenêtres correspondant au minimum à la classe de résistance WK2 / RC2. La classification WK3 / RC3 garantit une protection anti-effraction encore plus élevée et notre expérience montre qu'elle est toute désignée pour la protection des maisons particulières.

 

NOUS POUVONS METTRE À NIVEAU LA PROTECTION DES FENÊTRES EXISTANTES

En principe, les anciennes fenêtres en bois et en métal peuvent généralement être sécurisées de manière ultérieure si le corps de la fenêtre et l'état des ferrures le permettent. Pour pouvoir en juger, nous devons examiner le châssis de la fenêtre. N'hésitez pas à nous envoyer quelques photos par avance.

 

QUELQUES PETITS CONSEILS :

Ne facilitez pas la tâche aux cambrioleurs en laissant traîner des échelles, des treillis ou d'autres objets permettant de grimper, car ils se feront un plaisir de les utiliser pour accéder aux fenêtres et aux portes des étages supérieurs. Le même conseil s'applique aux outils. Ne les laissez pas à la portée de mains mal intentionnées. De même, un tas d'outils et d'échelles sont souvent entreposés dans les garages et les abris de jardin. 

N'oubliez jamais les entrées de service, les garages et les fenêtres de la cave. Les endroits dissimulés à la vue sont particulièrement sensibles. 

Votre bâtiment est-il par exemple masqué par un échafaudage, facile d'accès ou dissimulé pendant la réalisation de travaux ? Vous devriez impérativement le signaler à votre assurance et prendre des mesures de sécurité complémentaires. Dans tous les cas, une prudence accrue est de mise.

Évitez tout ce qui pourrait révéler que vous êtes absent ou en vacances : votre boîte aux lettres déborde lorsque vous partez en vacances ? Vos volets sont toujours ouverts, sauf quand vous partez en voyage ? Vous laissez toujours la porte du garage ouverte et ne la fermez que pendant les vacances ? Et il faut bien entendu réfléchir de manière critique à ce que vous postez sur les réseaux sociaux à propos de vos projets de vacances - avez-vous également sensibilisé vos enfants à ce sujet ?

 

 

+